Tinder brise les codes du célibat

Si votre résolution 2019 était de trouver le grand amour, vous pouvez l’oublier ! 
Avec
Tinder vous ne passerez plus votre saint Valentin à vous demander quoi offrir à votre dulcinée ou seul(e) sur votre canapé

Chaque jours, plus de 26 millions de matchs sont réalisés sur l’application et depuis sa création en 2012, plus de 20 milliards de matchs ont vu le jour . 
Avec sa dernière campagne « single not sorry », Tinder brise tous les clichés du célibat.

L’APPLICATION DE RENCONTRE MET EN LUMIÈRE TOUS LES CÉLIBATAIRES FIERS DE L’ÊTRE.


La promesse de la marque :  « Tinder helps you make the most of your single life. SINGLE NOT SORRY. » Pourquoi s’excuserait-on d’être seul(e) alors que cette période de liberté absolue nous permet de vivre librement toutes les expériences imaginables ? Sorti en ce début d’année, le premier volet de l’opération a été imaginé par l’agence Wieden+Kennedy New York et le photographe Ryan McGinley. La campagne comprend un spot vidéo et une série de visuels illustrant toutes les libertés relatives au célibat. Les visuels sont diffusés sur le web et en print.

LIBRE

LE SINGLE NOT SORRY MUSEUM

Pour fêter la Saint Valentin, Tinder s’est également associé à Tapage, l’application millenials de My Little Paris. Les deux marques ont crée un événement spécial Saint Valentin : le « single not sorry museum ».  Une soirée spéciale à laquelle chacun pourra venir accompagné (ou pas), et qui a pour vocation de célébrer l’amour. Mais surtout de changer la vision du célibat. L’objectif sera donc d ‘encourager les gens à profiter de la liberté qu’offre le célibat. Ainsi, le célibat n’est plus une tare mais devient cool. La marque pousse les gens à improviser, sortir et à vivre cette période à fond.

Retrouvez les coulisses de cette soirée d’exception le 13 février sur notre compte INSTAGRAM et dans la rubrique INSIDE.