L’association PETA présente ses monstres d’Halloween.

L’association PETA revient avec un film de sensibilisation par le choc.

C’est la marque de fabrique de l’association. Et un très bon moyen d’éveiller les consciences sur certains problèmes liés, notamment, à la société de consommation. Après un film poignant et métaphorique sur la vie des animaux abandonnés publié cette semaine, PETA surfe sur l’événement d’Halloween. Aidé par l’agence , elle présente une campagne vidéo choc révélant les horreurs de l’industrie de la viande.

« Every year, billions of animals are murdered in cold blood. Their screams are silenced by concrete walls, and their blood flows, unseen, down drains. The horror that they endure is unlike anything you’ve seen in even the scariest slasher flicks … until now. »

Une petite ferme qui devient grande… Mais pas sans revers : métaphore de l’industrie alimentaire et de la société de consommation. 

Le consommateur, incarné par la petite fille présente dans la vidéo, se retrouve face à la réalité et ne peut qu’ouvrir les yeux. Alors qu’il pense savoir la vérité, il découvre l’envers et l’horreur de l’industrie alimentaire. Le spot est accompagné de la célèbre comptine « Old Macdonald », qui installe cette étrange atmosphere dérangeante. Dénonçant la violence et la maltraitance animale, la fillette fait alors face à la souffrance de vaches, cochons, et poussins mais aussi au développement de la petite ferme qui devient grande.

Le spot est très violent mais engagé. Il souligne l’envers des abattoirs et la violence qui y est pratiqué. Et ça fait froid dans le dos… À travers ce film, l’association défend un mode de vie vegan et propose même un Kit du Vegan en Herbe

Une campagne peut-être un peu trop violente pour comprendre le message qui s’y cache…