Don’t suck the life from our oceans : la campagne choc de Greenpeace

La lutte contre le plastique continue !

 

L’équivalent de 822 000 tours Eiffel

C’est la quantité de déchets produit par l’Homme depuis les années 50. Chaque jour en France, près de 9 millions de pailles en plastique sont jetées rien que dans la restauration rapide.

Quand on sait que la grande majorité d’entre elles finit par être rejetée dans la nature et les océans, on comprend mieux le lancement du mouvement « #freeplasticjuly » lancé au début du mois. Le but ? Ne plus utiliser d’objets en plastique à usage unique durant le mois de juillet. Ce challenge, lancé au départ en Australie a très rapidement envahi le monde entier et l’ONG Greenpeace a vite répondu présente.

En effet, la branche canadienne de l’organisation internationale s’est associée à l’agence Rethink en produisant une campagne choc afin de sensibiliser l’opinion publique au véritable fléau qu’est la pollution plastique.

affiches greenpeace plastique

 

On peut voir sur ce trio de visuels, une tortue, un poisson et une mouette dans un verre d’eau. Chacun empalé par une paille en plastique. L’association cherche clairement à déclencher une prise de conscience du public… Mais aussi à responsabiliser les consommateurs ainsi que les grosses entreprises. Ces dernières étant les principales utilisatrices de vaisselle jetable. Le visuel fort est renforcé par un slogan, pour le moins impactant, « n’aspirons pas la vie de nos océans ».

La firme internationale Starbucks a d’ailleurs annoncé début juillet qu’elle supprimera les pailles en plastique dans ses 28 000 magasins d’ici 2020.

 Cette campagne et ce mouvement font notamment écho au décret du Ministre français de la transition écologique Nicolas HULOT, visant à réduire la production de déchets plastique grâce, en partie, à l’interdiction des pailles en plastique à usage unique dans l’hexagone.

 


Pour finir, n’oubliez pas que tout ce que vous jetez fini dans votre assiette ! Peut-être une raison de plus de prolonger ce mois sans plastique…

Jetez un coup d’œil à notre dernier article ici